AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

“ bitch, i'm fabulous / fairchild.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Daemon Fairchild

membre Ҩ finding neverland

๑ Tes messages : 297

๑ Ses amours : techniquement parlant, il est marié - à la plus rayonnante des demoiselles, si vous voulez son avis - mais dans la pratique, c'est moins compliqué.

๑ Son emploi : fut un temps, on lui voyait aucun avenir, aujourd'hui il est l'écrivain célèbre d'un roman à succès, qui sera suivi par d'autres encore.

๑ Disponibilité pour rp : dispo, on va dire 2/2 tente ta chance (a).


MessageSujet: “ bitch, i'm fabulous / fairchild. Dim 3 Fév - 2:09



daemon théodène fairchild
may your life be like toilet paper : long and useful.
✖ NOM(S): fairchild est son nom de naissance qu'il a hérité de son père, bien entendu. ✖ PRÉNOM(S): daemon est le seul prénom que ses parents ont trouvé, un peu particulier avouons-le mais au moins ça le rend unique en son genre. ✖ ÂGE: vingt-neuf ans, tout jeune en somme, mais sa vie avance lentement mais sûrement : il n'a après tout, pas de projet pour l'avenir, au grand damne de ses proches, parfois. ✖ LIEU ET DATE DE NAISSANCE: il est né le seize août dans une ville assez proche de la provincetown, ou plutôt un bled paumé dont il n'évoque jamais le nom. ✖ MÉTIER: il n'y a pas si longtemps que ça, on le considérait comme idéaliste, ou vraiment stupide, mais il est depuis peu reconnu comme un écrivain de talent puisque son premier livre est un succès totalement inattendu. ✖ ORIENTATION SEXUELLE: hétérosexuel et cent pour cent dedans, guère besoin de s'interroger sur la chose, daemon n'en a en tout cas, jamais douté. ✖ SITUATION CIVILE: techniquement marié mais il se considère célibataire et de toute manière, vu la "femme" qu'il se coltine, c'est mieux ainsi. ✖ QUALITÉS: sympathique, sociable, ouvert d'esprit, jovial, drôle, empathique, observateur, futé, plein de ressources, ingénieux, malin, cultivé, exigeant, soigneux, excessif, loyal, digne de confiance (ou presque), fêtard. ✖ DÉFAUTS: un peu trop frimeur, dragueur lourd, immature, irréfléchi, intuitif, impétueux, rancunier, orgueilleux, fier, un peu macho, avec une bonne dose de répondant, ne réfléchit pas toujours à ce qu'il dit, peu porté sur l'écoute d'autrui, râleur, simpliste, sarcastique, têtu. ✖ GROUPE: like peter. ✖ COPYRIGHT: vaaljean @tumblr.

"il lit beaucoup, il a toujours beaucoup lu et ça lui permet, à l'heure actuelle, d'être un excellent écrivain sans pour autant avoir eu de formation d'écrivain très poussée. contrairement à ce que beaucoup peuvent croire, il lit surtout des comics, qu'il a toujours eu depuis son enfance, et connaît l'univers de super héros par cœur ◮ le rare sport qu'il fait, c'est sur la wii, il est particulièrement doué là-dessus, mais par contre, pour le reste des jeux vidéos, s'il aime y jouer, il est plutôt nul : au moins, il ne fait pas partie de ces fous qui s'énervent devant un jeu vidéo, bien entendu. il préfère de toute manière jouer à des jeux d'argent : on ne dirait pas, mais il bluffe plutôt bien. reste qu'il est un pro de l'informatique ◮ ça lui arrive de fumer, parfois, ce qui reste une occasion à marquer d'une pierre blanche dans le calendrier ; pour ce qui est de l'alcool, c'est une autre histoire : il prétend assez souvent ne pas se souvenir de ce qu'il fait quand il est bourré (et de ne pas en être conscient) mais généralement, il est assez clair d'esprit et tient plutôt bien l'alcool ◮ il n'aime pas l'hôpital, mais encore moins les dentistes : alors il a une hygiène dentaire irréprochable, dans le sens vraiment irréprochable : ses dents sont les trucs qu'il soigne le plus quand il se trouve devant une glace : après tout, le sourire ça fait tout le boulot, ou presque ◮ ses histoires de couple n'ont jamais duré bien longtemps : à vrai dire, il est très peu capable d'être fidèle... ou de se tenir à des engagements tout à fait basique : il a presque toujours appris à vivre pour lui-même (presque égoïstement) et n'en faire qu'à sa tête, ce qui ne plait pas à toutes les demoiselles ; aucune n'en est venue à le changer jusque-là ◮ il se considère lui-même comme un cat man il aime particulièrement les chats et estime avoir un contact plutôt "facile" avec ceux-ci ; ils sont bien moins chiants que les chiens pour le soin, c'est déjà ça et daemon aime plutôt bien leur capacité d'indépendance : il lui arrive assez souvent de s'arrêter à sa guise dans la rue pour saluer ces petites bestioles ◮ c'est un très bon menteur, il pourrait faire croire l'existence des éléphants roses à n'importe qui et ce, avec le plus grand sérieux qui soit ; il en a bien parfois abusé, m'enfin, sans que ça ait de conséquences terribles en tout cas ◮ râler c'est comme une seconde nature chez lui, plus particulièrement quand il est vexé ou alors vraiment perturbé par quelque chose : il râle alors sur tout et n'importe quoi, plus particulièrement pour ne pas s'énerver directement sur la personne qui lui fait face ◮ sa façon de se fringuer est quelque peu... non conventionnelle mais il vit très bien les remarques des autres là-dessus : il s'estime extrêmement bien looké of course et lui en tout cas, pour sûr, il n'hésite pas à faire des remarques sur les autres ◮ il bouffe souvent avec les doigts, et ne se pose pas vraiment de question de ce côté là : d'ailleurs, c'est plutôt un bon cuisinier, qui n'a jamais eu besoin de foutre le nez dans un livre pour savoir comment faire... il aime dire qu'il agit à l'instinct, dirons-nous.


◮ Quel était votre rêve le plus fou lorsque vous étiez enfant?
réponse. ( 5 lignes minimum)

◮ Quel est LE truc que vous faisiez enfant et que vous ne pouvez plus faire maintenant?
réponse. ( 5 lignes minimum)

◮ Ça veut dire quoi être adulte exactement pour vous?
réponse. ( 5 lignes minimum)

◮ Une petite anecdote, peut-être? & une phrase fétiche?
réponse. ( développez un minimum)


✖ PSEUDO: MARY-W. mais tu peux m'appeler Marie si tu veux, ou chose sexy, ou sex bomb ou... ✖ AGE: vingt, twenty, venti, zwanzig ans. ✖ COMMENT AS TU CONNU LE FORUM : je suis omniscience, une déesse merveilleuse (a). ✖ QU'EN PENSES-TU ?: qu'il est sexy.✖ DÉDICACES: ouech, à moi-même, je gère.

Code:
<taken>avatar en minuscules</taken>[color=black] ∞[/color] pseudo en minuscules


Dernière édition par Daemon Fairchild le Dim 3 Fév - 14:57, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Daemon Fairchild

membre Ҩ finding neverland

๑ Tes messages : 297

๑ Ses amours : techniquement parlant, il est marié - à la plus rayonnante des demoiselles, si vous voulez son avis - mais dans la pratique, c'est moins compliqué.

๑ Son emploi : fut un temps, on lui voyait aucun avenir, aujourd'hui il est l'écrivain célèbre d'un roman à succès, qui sera suivi par d'autres encore.

๑ Disponibilité pour rp : dispo, on va dire 2/2 tente ta chance (a).


MessageSujet: Re: “ bitch, i'm fabulous / fairchild. Dim 3 Fév - 2:09

GREENFIELD (MASSACHUSETTS) 2003 ◊ « C’est pas lui tu sais… » « Bien sûr. Je sais que c’est pas lui. » Fairchild avait baissé les yeux, malgré lui, pour masquer le vague éclair de perplexité qui pourrait percer à travers son regard. Il n’en savait rien. Toutes les paroles qui tournaient en ville depuis des années déjà, les chuchotements sur son passage, il avait eu le don d’en saisir quelques parcelles déplaisantes, des histoires compliquées qu’il ne comprenait pas. Mais qui éveillaient des soupçons déplacés au fond de son esprit, une trahison perfide à son cerveau. « Elle est tombée dans les escaliers, Daemon. » Il soupira, lassé. C’était un secret, un non-dit immuable, qui se lisait sur tous les visages à chaque fête de famille, que Daemon voyait chez tout le monde, sur chaque face qu’il croisait. Ici, tout le monde connaissait l’histoire suspecte de la famille Fairchild, le père et ses deux fils, la mère morte dans des circonstances étranges alors que ses enfants d’à peine dix et huit ans dormaient à poings fermés. L’homme la battait, les disputes étaient incessantes, il avait déjà essayé de la tuer bien des fois, elle était allée voir la police… Tout un tas de mensonges et d’histoires à faire frémir les plus courageux étaient nés sur son père, sur le couple qu’ils avaient formé avec sa mère décédée, dont il ne gardait que de vagues souvenirs. Easter, contrairement à son cadet, se laissait moins aisément berner par les paroles des autres, parce qu’il avait connu leur mère mieux que lui, parce qu’il se souvenait du bonheur que partageaient leurs parents. Parce qu’il se souvenait ce que c’était, d’être une vraie famille. Mains dans les poches, les deux frères n’osaient se regarder et Easter avait à peine saisi le vague hochement de tête de son cadet. C’était… bizarre. Jamais personne ici n’aurait soupçonné que ce soit Daemon qui puisse quitter la maison, Daemon qui soit déterminé au point de rassembler un bon pactole pour aller voir ailleurs si la destinée était meilleure. Et pourtant… Easter, ici, avait déjà des prémices de vie bien construits, Daemon, lui, n’avait jamais su s’attacher à cette vie banlieusarde et tout autant qu’il avait rêvé d’autre chose, il saisissait aujourd’hui l’occasion. « J’appellerai, quand j’arriverai. Ça risque… de prendre un moment, avec tous les trucs à régler, le téléphone et l’appartement. » Il se sauvait un peu de chez lui, sans réfléchir, sans préparer grand-chose : sans doute que ce soir il dormirait à l’hôtel, et quelques soirs encore avant de se trouver un appartement décent, mais il savait ce qu’il faisait… ou presque. Easter, lui, semblait plus inquiet, c’était du moins ce que son frère lisait sur son visage en le regardant enfin. « Fais pas ça. T’as l’air vraiment pathétique avec ton air inquiet. » Ils rirent tous les deux, discrètement, avec retenue. Enfants, jamais ils n’auraient cru qu’autant de kilomètres viendraient les séparer et pourtant, c’était imminent. Daemon n’en pouvait plus, il ne voulait plus vivre ici, au milieu de tous ces murmures, de ces regards entendus : passer inaperçu, c’était presque un luxe auquel il n’avait goûté que trop rarement. Daemon, le gosse dont le père a tué sa mère. Il avait traîné cette réputation pendant si longtemps, moins brave qu’Easter, il s’empressait de s’en défaire. « T’es vraiment stupide. » « Ouais. » Il le savait, quelque-part, que c’était déraisonné au possible de partir ainsi, sur ce qui semblait être un coup de tête. Tant pis, ça lui ressemblait totalement.

PROVINCETOWN (MASSACHUSETTS) 2013 ◊ C’avait été juste un voyage. Juste un petit trip pour se vider la tête, rien de plus. Vegas, Las Vegas, quoi. Qui pouvait prétendre résister à l’appel des machines à sous, de la vie sous sa forme la plus luxueuse possible ?! La ville qui ne dort jamais, pour sûr, la proposition avait longuement fait de l’œil à Fairchild. Entre les harcèlements incessants de sa maison d’édition, les séances de dédicace rajoutées sur le tas sans demander son avis, le besoin irrépressible d’écrire un nouveau bouquin pour répondre à la demande, oublier un peu toute la précipitation de sa nouvelle vie à la Nouvelle-Orléans avait été trop beau. Beaucoup trop beau. Tout autant que la compagnie n’était pas aussi délicieuse et plaisante qu’il l’avait espéré, le voyage avait été… pour le moins rempli d’imprévus. De ce dont il se souvenait, à vrai dire. C’était flou, parfois confus, parfois complexe, parfois… bref. D’une main, il tâta l’intérieur de sa poche, dans un soupir, en sortant une bague, son alliance en somme. Alliance. Alliance. Où est-ce qu’il avait pu trouver un truc comme ça ?! Dans une boutique de souvenir ou est-ce que c’était d’office offert dans les chapelles de Las Vegas ? Quelle connerie. A croire que saoul, il était plein de ressources. Il pouvait toujours se targuer d’avoir au moins consommé le mariage, avant que la non officielle Madame Fairchild ne pète un câble avec elle-même, son taux d’alcoolémie redescendu dès le lendemain. Lui, malgré les heures de route qui l’avaient ramené ici, dans son appartement tout juste acheté, n’était pas vraiment sûr d’avoir totalement décuvé, même s’il avait déjà eu la présence d’esprit de faire disparaître cet anneau insignifiant de son doigt. Shae Oswald quoi. Pourquoi elle bon dieu ? C’était bien une saloperie d’ironie du destin, lui qui s’était promis de passer le plus de temps loin d’elle et son sourire si rayonnant (ironiquement parlant) tout le long de son séjour à Vegas. Apparemment, il n’avait pas respecté son contrat ; difficile de résister à cette fille de toute manière, il avait toujours trop gravité dans ses pattes, parce qu’elle était sexy, parce qu’elle avait un sale caractère et parce que c’était atrocement amusant de la provoquer. Elle démarrait toujours au quart de tour et ce, quoiqu’il fasse. Quel merdeux. Un sarcasme pointant à son cerveau lui arracha un sourire ; si le mariage ne signifiait rien que du vent pour lui, il pouvait au moins présenter fièrement les photos, c’était pas un thon cette fille après tout. Dans un soupir, il déposa l’anneau à côté de lui, sur le plan de travail avant d’avaler le contenu amer de son verre d’un cul sec. L’aspirine dégueulasse lui arracha une grimace, mais eut le don de temporairement chasser madame Fairchild de ses pensées ; demain, redémarrait sa vie, la vraie vie quotidienne où il recevrait un nouveau coup de fil de sa maison d’édition, où il se pencherait sur une potentielle intrigue de nouveau bouquin (tant attendu) et où il était censé chercher un avocat digne de ce nom. Barf, il savait déjà qu’elle débarquerait (à huit heures du matin, sans doute) avec ses gros sabots et un contrat de divorce en bonne et due forme, ils semblaient l’un comme l’autre tout autant désireux de se débarrasser de cet accord matrimonial porteur de malheurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

“ bitch, i'm fabulous / fairchild.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Fabulous
» The Fabulous Thunderbird - On the Verge.
» The Fabulous Thunderbirds à Paris... et ailleurs
» videos Fabulous Fakers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PETER PAN COMPLEX :: 
GESTION DU PERSONNAGE
 :: introduce your case :: access granted
-