AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

baisse ta culotte, c'est moi qui pilote ▲ MARLON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Marlon Gedwyr

membre Ҩ finding neverland

๑ Tes messages : 24

๑ Ses amours : Leely-Rose et pourquoi pas toi ? (a)

๑ Son emploi : maitre-nageur et animateur radio

๑ Disponibilité pour rp : totalement !


MessageSujet: baisse ta culotte, c'est moi qui pilote ▲ MARLON Sam 9 Fév - 9:07



marlon alphonse gedwyr
Haha, oublie-la, t’as plus de chance de te voir sortir des anges du trou de balle que de fréquenter une fille comme ça.
✖ NOM(S): Gedwyr, un nom que je déteste puisque c'est celui de mon père, le lâche qui nous a abandonné. ✖ PRÉNOM(S): Marlon Alphonse Walter mais oubliez ces deux derniers prénoms. ✖ ÂGE: 21 ans et toutes mes dents. ✖ LIEU ET DATE DE NAISSANCE: provincetown, le 24 avril, n'oubliez pas. ✖ METIER: en ce moment, je suis maitre-nageur sur la plage. Ça vous dit de vous noyer les filles ? Je tiens aussi une petite rubrique sur la radio locale. ✖ ORIENTATION SEXUELLE: moi, j'aime les formes des jolies femmes. Je suis hétérosexuel. ✖ SITUATION CIVILE: en ce moment, je suis célibataire et papa. Surtout papa. ✖ QUALITÉS: déjà je suis beau, puis marrant, un vrai petit clown, j'espère être un bon papa, je suis sérieux et très mature. Je comprend très vite les choses, on peut rien me cacher. ✖ DÉFAUTS: je suis haineux envers mon père, colérique parfois et sûrement un peu jaloux. Je pense que mon parcours m'a rendu à la fois plus fragile et plus fort aussi. ✖ GROUPE:like wendy. ✖ COPYRIGHT: tumblr.

"quand il y réfléchit, Marlon n'a pas vraiment connu l'amour, celui pour qui il vaut la peine de se battre. Ne parlons même pas de son adolescence. Il était plutôt du genre à enchaîner les filles et les coups d'un soir. Jamais, il n'est tombé amoureux, jamais il n'a côtoyé ce sentiment que l'on décrit comme indestructible ◮ pour certains, Marlon pourrait paraître d'un sale type, d'un vaurien. En effet, il ne laisse pas beaucoup de personnes le connaître réellement. Depuis le divorce de ses parents et en attendant de trouver l'amour, il enchaîne les soirées avec de jolies filles ◮ Quand il touche un peu trop à l'alcool, il peut devenir violent. Mais, une fois qu'il se confie à quelqu'un, on peut remarquer qu'il est quelqu'un de très sensible et de bien plus humain qu'on ne peut le penser ◮ quand on le voit faire le ménage, on pourrait croire que c'est l'homme parfait. Mais Marlon a une bonne raison, il est tout simplement allergique à la poussière et ne fait pas ça car il aime bien ◮ Il adore les animaux et possède donc deux chiens et un chaton recueilli très récemment ◮ il fume comme un pompier mais jamais devant sa fille. D'ailleurs, il aimerait arrêter pour elle ◮ il est complètement fou de sa fille, c'est la première femme de sa vie ◮ il a toujours considéré son grand frère comme le meilleur homme sur Terre ◮ malgré tout ce que sa mère a pu faire subir à ses deux garçons, il ne lui en a jamais réellement voulu ◮ par contre, il a bien plus que de la haine pour son paternel qui l'a quitté alors qu'il n'avait que quatre ans.


◮ Quel était votre rêve le plus fou lorsque vous étiez enfant?
Vous allez sûrement me prendre pour un fou mais mon rêve le plus fou était tout simplement d'avoir une vraie famille. Un père qui ne s'enfuit pas à la moindre difficulté et une mère qui assume son rôle, qui élève ses enfants et surtout qui les aime. J'avais pas comme rêve d'être un super héros, d'avoir un animal ou d'avoir une amoureuse. Moi je rêvais juste d'être un enfant, de vivre mon enfance pleinement, sans avoir à ramasser ma mère lorsqu'elle était bourrée. J'ai du prendre mes responsabilités très tôt et mon frère m'a énormément aidé.

◮ Quel est LE truc que vous faisiez enfant et que vous ne pouvez plus faire maintenant?
Ce n'est pas forcément quelque chose que je faisais mais l'état dans lequel j'étais. Lorsque j'étais gamin, j'espérais tous les jours que le lendemain allait être meilleur. J'espérais que maman allait arrêter de boire et s'occuper de ses deux garçons, j'espérais aussi que mon père allait revenir et reprendre son rôle d'homme de la maison afin que mon grand frère puisse profiter de son adolescence. En fait, j'avais tellement d'insouciance quand j'étais gosse. Mais, maintenant, je suis conscient que rien ne sera plus comme mes quatre premières années de vie. Papa ne reviendra pas et maman continuera toujours à boire pour noyer son chagrin.

◮ Ça veut dire quoi être adulte exactement pour vous?
Le mot adulte déjà est un bien grand mot. C'est aussi et surtout un état d'esprit pour moi. J'ai très vite été adulte moi et j'ai donc du faire face à des responsabilités qui n'étaient pas forcément de mon âge, voir pas du tout même. C'est ça adulte, c'est être relié à des responsabilités que l'on ne veut pas forcément adopté. Aujourd'hui, ma plus grande responsabilité s'appelle Leely-Rose mais celle là, je l'ai choisi et c'est celle dont je suis le plus fier. En même temps, c'est très paradoxal et marrant à la fois car grâce à ma fille, je quitte un peu le monde d'adulte pour enfin connaître une enfance. Je suis le genre de père à aller avec ma vie sur le toboggan pour glisser et à m'asseoir dans le bac de sable avec elle pour faire des châteaux.

◮ Une petite anecdote, peut-être? & une phrase fétiche?
« Sois fort, je suis fier de toi. » je commence par la phrase fétiche. A chaque fois, c'était mon frère qui la prononçait pour moi. A vrai dire, il a toujours jouer le rôle de père pour moi et j'avais droit à son soutien à chacun de mes grands évènements. Qu'il soit fier de moi, ça me mettait une pression supplémentaire mais en même temps, j'étais content de moi. Cela voulait dire que je faisais les choses bien. Pour l'anecdote, je parlerais du dernier noël que l'on a fêté ensemble, avec mes deux parents. Je me rappelle que l'amour et le bonheur inondait la maison familiale. Alors que durant les trois premières années de ma vie, et même avant, mes parents invitait des amis pour le repas de noël, celui de mes quatre ans, ils avaient pris la décision de seulement être à quatre. J'étais un petit bout de cul mais j'étais tellement fier. Je devais avoir les yeux qui pétillait. J'avais seulement quatre ans mais quand c'est le dernier noël que vous passez, vous vous souvenez du plus petit détail. Comme lorsque je mis l'étoile sur le haut du sapin alors que papa me portait sur ses épaules. Maman était en train de filmer et mon frère était en train de faire le petit con devant la caméra, comme il en avait l'habitude. Un des plus beaux moments de ma vie, après la naissance de Leely.


✖ PSEUDO: mzelleTracy. ✖ AGE: 19 ans dans 17 jours. ✖ COMMENT AS TU CONNU LE FORUM : sur bazzart. ✖ QU'EN PENSES-TU ?: pouaah, l'est trop moche, vraiment pas beau et pas du tout accueillant, c'pour ça je suis lààààà.✖ DEDICACES: à moi-même c'est déjà bien assez.

Code:
<taken>zayn malik</taken>[color=black] ∞[/color] mason gedwyr


Dernière édition par Marlon Gedwyr le Dim 10 Fév - 13:01, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Marlon Gedwyr

membre Ҩ finding neverland

๑ Tes messages : 24

๑ Ses amours : Leely-Rose et pourquoi pas toi ? (a)

๑ Son emploi : maitre-nageur et animateur radio

๑ Disponibilité pour rp : totalement !


MessageSujet: Re: baisse ta culotte, c'est moi qui pilote ▲ MARLON Sam 9 Fév - 9:07

« Regarde ces deux-là, ils sont plus préoccupés à se prendre la tête qu'à s'occuper de leurs gosses. » Elle feuilletait un magazine de mode, lui était en train de boire sa bière. On aurait dit un petit couple et pourtant c'était juste deux meilleurs amis qui passaient une après-midi à profiter du soleil sur un banc du parc de la ville. « Si c'est pour devenir comme eux, moi je ne me marierai jamais. Je préfère adopter des enfants tout seul, ils sont trop important pour être oublier. J'en sais quelque chose. » Il avait levé les yeux pour regarder la scène qui se déroulait devant eux. Les deux jeunes gens se connaissaient depuis des années et étaient en totale adéquation sur tellement de sujets. Ils partageaient tout ensemble sauf leur lit. « Moi, j'aimerai bien pouvoir lui donner la chance d'être grand-mère avant qu'elle ne parte mais je sais qu'il reste peu de temps. » Skinny-Jade posa sa tête sur l'épaule de son meilleur ami et prit la main de ce dernier. Sa maman était en train de se battre contre un cancer mais son était s'affaiblissait de plus en plus. « Tu sais que je t'aime et que je te soutiens énormément dans cette épreuve. Tu sais aussi que ta maman, c'est aussi un peu la mienne de substitution. Mais j'ai toujours été honnête avec toi et je ne pense pas que tu pourras lui faire ce cadeau. T'es bien trop exigeante en matière de gars Jadou. » Jade le savait, il avait tout à fait raison. Elle avait eu plusieurs relations mais après quelques temps, la jeune femme quittait son copain car il n'était pas assez bien. Quand à Marlon, il enchaînait les relations, peut-être car il prenait l'exemple de sa mère, et ne s'était jamais réellement posé. Il a toujours eu peur de recréer le couple de ses parents. Il ne voulait en aucun cas ressemblait au couple qui se disputait encore devant lui alors que leur petit garçon venait de tomber. « Et si on faisait ce bébé ensemble Jadou ? » En posant cette question, Marlon avait déjà tout son plan qui se mettait en place. Skinny-Jade, de son côté, faillit s'étouffer en buvant une gorgée de la bière qu'avait apporté son meilleur ami. « Tu te fous de moi Marlon Alphonse Walter Gedwyr ? Tu n'es quand même pas sérieux en proposant ce plan ? » Marlon poussa un tantinet Skinny avec son épaule. « Je t'interdis de m'appeler comme ça, tu sais très bien que je déteste ça. » A vrai dire, à part sa famille, Skinny était la seule à connaitre ses deuxième et troisième prénoms et elle avait toujours promis de garder ça secret après avoir eu un réelle fou rire en les découvrant. Marlon avait une sainte horreur de son identité et il faisait tout pour cacher ses deux prénoms-là, quitte à ne pas les renseigner dans les papiers officiels. Revenant sur sa proposition dont il était particulièrement fier, il déclara « Mais non je suis sérieux. Toi, ça te permettra de présenter à ta maman son premier petit enfant puis moi, j'en ai vraiment besoin. Et tu sais que je serai un bon père, je ne ressemblerais pas à ce fumier qui a quitté ma mère. Donc sur ce point, on serait quitte. On se connait par cœur, s'aiment profondément d'amitié et on est sur la même longueur d'onde. Pour la garde, on se la partagerait et on peut être sûr qu'il grandira dans les meilleurs conditions puisque l'on ne se dispute jamais. » Les yeux ébahis par tout ce que venait de dire son meilleur ami, Skinny-Jade était encore sous le choc de son annonce. Mais ce qu'elle savait, c'est qu'il avait dit des choses tellement vraies. Durant environ leur huit ans d'amitié, les deux gamins ne s'étaient disputés que très peu de fois, ça devait être deux ou trois fois dont une grosse engueulades à leurs dix-sept ans où ils sont restés trois mois sans se parler. « Tu es vraiment fou Marlon ! » Elle souriait rien qu'en imaginant la tête de sa maman, en lui dévoilant leur projet fou. « Ça veut dire que tu acceptes chère demoiselle ? » « On va devoir se mettre vite au travail si le temps est compté cher monsieur. » Ils se prirent dans les bras pour conclure cette belle affaire. Jamais ils n'auraient pensé à ce moment-là au long voyage qu'ils allaient vivre ensemble.

La première épreuve fut d'annoncer cette grande nouvelle à tous leurs proches. Ils avaient donc pris comme prétexte l'anniversaire du jeune homme pour tous les réunir. Cela n'avait pas été difficile de rassembler les deux familles ensemble puisque l'un comme l'autre, ils étaient très bien intégrés par les trois parents. « Joyeux anniversaire mon fils, je t'aime tu le sais ça » Faith, la maman de Marlon déposa un baiser sur le front de sa fille et alla se chercher une coupe de champagne alors qu'elle était déjà pas mal éméchée. « Je ne sais pas si tu m'aimeras encore après ce que je vais t'annoncer maman » dit Marlon assez bas pour pas que sa mère ne l'entende. Ce fut après le déjeuner et au moment où tout le monde dégusta le gâteau que les deux jeunes gens prirent la décision de prendre enfin la parole. « Tu es prête ? » glissa Marlon dans l'oreille de sa meilleure amie. Ce fut par un signe de la tête que Skinny-Jade approuva. « Jade et moi profitons de ce moment pour vous annoncer quelque chose. » Il fit une pause, voyant tous les visages qui s'illuminaient et surtout celui de la maman de Jade, assise sur le canapé, puis reprit la parole. « Il y a une chose que je désire plus que tout au monde, c'est que tu deviennes grand-mère maman. Et Marlon et moi, on a donc pris la décision d'avoir un enfant ensemble. » « Oh mon grand bébé qui va se marier et avoir une famille, je suis si heureuse. J'ai toujours su que vous alliez devenir un couple tous les deux. » Alors que Faith se leva pour aller embrasser son fils, celui-ci prit la parole de suite. « Non maman, nous ne sommes pas en couple, encore moins amoureux et nous n'allons pas nous marier. Nous allons juste avoir un bébé ensemble afin d'être sûr qu'il grandisse entouré d'amour. » La réaction de Faith, c'est ce que craignaient les deux jeunes gens. Skinny regarda sa maman qui avait le sourire aux lèvres. Elle ne parlait pas beaucoup mais son visage communiquait toujours pour elle. « Mais ce n'est pas possible, tu ne peux pas faire ça Marlon. Tu ne peux pas lui donner de l'amour si vous n'êtes pas vous même amoureux. » « Comme toi et papa tu veux dire ? Je serai pas comme lui, j'abandonnerai pas Skinny et encore moins mon bébé. Moi je m'occuperais de ma famille. Je ne la mettrai pas sur le côté pour une femme ou pour l'alcool. » Ce fut la première fois que Marlon se mettait contre sa mère et lui révélait vraiment ce qu'il pensait de sa situation. « Ton père et moi on vous a toujours aimé ton frère et toi, c'est de votre faute si nous ne sommes plus ensembles aujourd'hui. » Faith, complètement abasourdie par la nouvelle que venait de lui annoncer son fils et Skinny, s'effondra sur le canapé et se tourna vers Madeleine, la mère de la jeune fille. « Tu cautionnes ce qu'ils veulent faire Maddie ? Tu es d'accord pour que mon fils fasse un enfant à ta fille dans l’illégalité ? » « Je suis sûre d'une chose Faith, c'est qu'ils savent ce qu'ils font. Marlon n'est pas bête et ma fille l'est encore moins. Je sais qu'ils feront tout ce qu'il faut pour élever cet enfant de la meilleure façon qu'il soit. » Madeleine se tourna vers sa fille et Marlon, et le sourire aux lèvres, lui adressa un clin d’œil des plus significatifs. « Vous allez gâcher votre vie et encore plus celle du bébé. » Les paroles blessantes, Faith en connaissait pas mal lorsqu'elle se retrouvait complètement bourrée. Mais heureusement, Marlon pouvait toujours compter sur son grand frère, surtout quand c'était pour remettre leur mère en place. « Oh ne t'en fais pas maman, ils ne peuvent pas faire pire que ce que toi et papa avaient pu nous faire subir. Entre papa qui se casse alors que l'on a que huit et quatre ans et toi qui te met à boire comme un trou et qui collectionne les puceaux, je me demande qui peut faire pire que vous. Puis, ce petit pourra toujours compter sur son tonton. » Emrys Gedwyr prit son petit frère dans ses bras et déposa un baiser sur le front de Skinny-Jade. Pour lui, ils avaient pris une décision très courageuse, folle mais courageuse. Il ne pense pas qu'il aurait fait pareil mais il aimait son petit frère et le soutenait quoi qu'il se passe.

« Bonjour Maddie, je suis venu te déposer des Lys. Je me rappelle que tu nous disais que c'était tes fleurs préférées. J'espère qu'elles le sont encore. » Déposant le bouquet de fleurs sur la plaque, il s'asseyait à même le sol devant la photo qui représentait la maman de sa meilleure amie. De son vivant, Madeleine avait toujours considérait Marlon comme son fils et aidait beaucoup les deux garçons lorsque leur mère n'était pas dans un état normal. D'un revers de la main, il enleva la terre qui séjournait sur la tombe de la défunte mère. Le jeune homme aimait bien venir au cimetière pour parler à à celle qui considérait comme sa deuxième mère. De temps en temps, comme aujourd'hui, il lui rapportait des fleurs. Il choisissait particulièrement les lys puisque Madeleine affectionnait énormément ces fleurs-là spécialement lorsqu'elle était encore en vie. Venir très souvent était quelque chose de tout à fait normal pour lui. A chaque fois, c'était le même rituel. Il arrivait, s'asseyait devant elle et lui raconter sa vie. Mais aujourd'hui était un jour spécial. Aujourd'hui, il était venu accompagné de Skinny, la fille de Madeleine, et de Leely-Rose, leur petite fille. Madeleine avait disparu alors que sa propre fille était encore enceinte de presque huit mois. Elle n'avait donc jamais pu rencontrer sa petite fille. Après avoir donc séjournait quatre jours à l'hôpital afin de donner naissance à Leely-Rose, Skinny avait tenu à accompagner Marlon au cimetière. « Je suis venue avec ta fille aujourd'hui Maddie. Elle a quelqu'un à te présenter. » Skinny, avec sa princesse dans les bras, se mit à genoux devant la tombe de Madeleine. Marlon lui resta silencieux et contempla cette belle image. « Bonjour maman, je voudrais te présenter ta petite fille, Leely-Rose Maddie Gedwyr. Leely, mon bébé, je te présente ta grand-mère Maddie. » C'était un moment très particulier pour les deux jeunes gens. Skinny avait toujours du mal à venir voir sa mère au cimetière. Cette dernière avait prit l'habitude qu'on la surnomme Maddie. Skinny avait longtemps regrettait que sa maman ne soit pas présente à la naissance de Leely-Rose mais toute cette peine s'effaça d'un seul coup lorsqu'elle présenta sa fille à sa maman. Ils passèrent environ quarante-cinq minutes devant cette tombe à parler de tout mais surtout de Leely, leur fille. Puis ils décidèrent de quitter les lieux pour enfin ramener leur bébé à la maison après un dernier au revoir.

Dix mois ont passé depuis la naissance de Leely et les choses ont totalement changé. Skinny habite dans le même quartier que Marlon et lorsqu'ils ne travaillent pas tous les deux, ils passent leur temps ensemble pour le bonheur de leur fille. Après son accouchement, Skinny s'est remis au sport pour retrouver sa ligne et pouvoir ressortir avec des hommes. Marlon de son côté, fréquente toujours autant de femmes. Les deux jeunes parents ont décidés de partager leurs soirées afin que chacun puisse sortir et faire des rencontres. D'ailleurs, depuis quelques mois Skinny-Jade fréquente un homme, ce qui n'est pas au goût de Marlon. Il trouve cet homme trop proche de Leely et a l'impression qu'il veut que sa petite amie et Marlon se séparent de plus en plus. Il n'aime pas sa façon d'être et la clairement fait savoir à Skinny. Mais celle-ci ne l'écoute que très rarement et des disputes commencent à prendre place à leurs doux moments passés avec leur fille. « Je ne veux pas que ce mec touche à ma fille, j'ai quand même le droit d'exiger ça. » Skinny-Jade mit sa petite fille au lit pour qu'elle y fasse sa sieste puis sorti de la chambre en poussant Marlon, de façon à continuer leur conversation plus loin. « A ta fille ou à la mère de ta fille ? Tu sais, je me demande parfois. Aucun n'est assez parfait pour toi. Même pour les relations des autres, tu es obligé d'être aussi exigeant. Je ne reproche rien moi à tes pouffiasses qui squattent ton lit et disparaissent au petit matin ! » Leur vie idyllique et sans embrouilles était bien loin maintenant. Leur première dispute de parents responsables prenait donc bien place dans toute cette histoire. « Parce que tu crois que je suis jaloux ? Mais je me fiche de avec qui tu couches, je n'aime juste pas du tout ce type. » « Le problème c'est que tu n'en aimes aucun, tu n'en as jamais aimé un seul depuis que l'on se connait. » Derrière cette sombre dispute, se cachait sûrement des sentiments qu'ils pouvaient avoir l'un pour l'autre. Mais ils s'étaient fixés des règles bien précises au départ de leur aventure. Ils devaient pensé en premier au bien-être de l'enfant, accepter que chacun de leurs côtés puissent avoir une vie amoureuse et/ou sexuelle et surtout ils ne devaient tombés amoureux l'un de l'autre. Au départ, ces règles semblaient super simple pour les deux meilleurs amis mais à force de passer du temps ensemble à s'occuper de leur bout'chou, il semblerait que la nature est repris les rennes en main. « Tu sais quoi, je préfère m'en aller. Je viendrais prendre Leely dans deux jours. » Il prit sa veste et se dirigea vers la sortie avec une grande détermination. « Vas-y fuit, tu as toujours fuit devant les problèmes Marlon. » « Je pars Jade, mais pas pour fuir les problèmes. Simplement parce qu'on est en train de devenir ce couple qui se disputait au parc devant leurs enfants alors qu'on parlait déjà de Leely-Rose. » C'est sur un ton mélancolique qu'il rappela ce souvenir à la jeune femme, qui de son côté resta bouche-bée, puis il claqua la porte et s'en alla.

_________________


Dernière édition par Marlon Gedwyr le Dim 10 Fév - 11:41, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Leïa-Rain M. D.-Pond

Admin ∞ crochet est pourri.

๑ Tes messages : 174

๑ Ses amours : célibataire, elle foire toujours tout et particulièrement niveau coeur.

๑ Son emploi : serveuse dans un bar miteux. A croire que son oncle avait raison en la traitant de bonne à rien.

๑ Disponibilité pour rp : 2/2 rp de libres


MessageSujet: Re: baisse ta culotte, c'est moi qui pilote ▲ MARLON Sam 9 Fév - 9:10

    BIENVENUE SUR TPPC
    Bon courage pour ta fichette! Et puis, si tu as le moindre soucis: n'hésite surtout pas!


_________________

« collecting jar of hearts »
Between the lines of fear and blame, and you begin to wonder why you came... Where did I go wrong? Somewhere along in the bitterness... And I would have stayed up with you all night.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ppcomplex.forumgratuit.be


« Invité »
Invité


MessageSujet: Re: baisse ta culotte, c'est moi qui pilote ▲ MARLON Sam 9 Fév - 9:11

BIENVENUE
Bienvenue, bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas

Scarlett R. Donaldson

Admin ∞ crochet est pourri.

๑ Tes messages : 96

๑ Ses amours : Officiellement célibatarde, officieusement amoureuse de sa meilleure amie et développe des sentiments pour une autre demoiselle. C'est la merde quoi!

๑ Son emploi : étudiante en art au community college de Barnstable

๑ Disponibilité pour rp : Disponible, viens donc me voir petit padawan.


MessageSujet: Re: baisse ta culotte, c'est moi qui pilote ▲ MARLON Sam 9 Fév - 9:15

Bienvenue parmi nous .
Bon courage pour ta fiche . Si tu as des questions, n'hésite pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Marlon Gedwyr

membre Ҩ finding neverland

๑ Tes messages : 24

๑ Ses amours : Leely-Rose et pourquoi pas toi ? (a)

๑ Son emploi : maitre-nageur et animateur radio

๑ Disponibilité pour rp : totalement !


MessageSujet: Re: baisse ta culotte, c'est moi qui pilote ▲ MARLON Sam 9 Fév - 11:41

    Leïa-Rain ▬ euh, on te l'a déjà dit que tu étais un petit peu beaucoup folle ? non plus sérieusement, déjà ton accueil, nina et ton prénom, je meurs merci beaucoup
    Yara-Snow ▬ c'est quoi vos prénoms de malade merci beaucoup
    Scarlett ▬ ton gif donne des idées à mon Marlon merci beaucoup pour ton accueil

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eleonore

Admin ∞ crochet est pourri.

๑ Tes messages : 118

๑ Ses amours : trop de monde que pour tous les citer ici.

๑ Son emploi : étudiante en science-po.

๑ Disponibilité pour rp : 2/2 rp de libres


MessageSujet: Re: baisse ta culotte, c'est moi qui pilote ▲ MARLON Sam 9 Fév - 11:46

    Ici Leïa. On me le dit souvent oui! Mais je le vis bien pour l'instant *sortloiiin*

_________________

« i swear to you we were infinite »
And who do you think you are? Runnin' 'round leaving scars... Collecting your jar of hearts and tearing love apart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Oswin EJ. Vance

Admin ∞ crochet est pourri.

๑ Tes messages : 106

๑ Ses amours : célibataire, mais les histoires de couple ont toujours été bien compliquées pour elle.

๑ Son emploi : stagiaire assistante pour un magasine de potins et autres embrouilles plutôt local.

๑ Disponibilité pour rp : 1/2, je suis ouverte, dispo, fraiche, demande quoi (a).


MessageSujet: Re: baisse ta culotte, c'est moi qui pilote ▲ MARLON Sam 9 Fév - 13:36

BIENVENUE
bonne chance pour ta fiche

Si tu as des questions, n'hésite pas

_________________
i swear to you, we are infinite
I remember tears streaming down your face when i said i'll never let you go, when all those shadows almost killed your light. Everything's on fire, the war outside keeps raging on. Hold onto this lullaby. We'll be safe and sound.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Marlon Gedwyr

membre Ҩ finding neverland

๑ Tes messages : 24

๑ Ses amours : Leely-Rose et pourquoi pas toi ? (a)

๑ Son emploi : maitre-nageur et animateur radio

๑ Disponibilité pour rp : totalement !


MessageSujet: Re: baisse ta culotte, c'est moi qui pilote ▲ MARLON Dim 10 Fév - 13:04

    Merci beaucoup Oswin
    J'ai terminé ma fiche

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Daemon Fairchild

membre Ҩ finding neverland

๑ Tes messages : 297

๑ Ses amours : techniquement parlant, il est marié - à la plus rayonnante des demoiselles, si vous voulez son avis - mais dans la pratique, c'est moins compliqué.

๑ Son emploi : fut un temps, on lui voyait aucun avenir, aujourd'hui il est l'écrivain célèbre d'un roman à succès, qui sera suivi par d'autres encore.

๑ Disponibilité pour rp : dispo, on va dire 2/2 tente ta chance (a).


MessageSujet: Re: baisse ta culotte, c'est moi qui pilote ▲ MARLON Dim 10 Fév - 14:22

Congrats ! Te voilà Daemonlidé (et un smecta en cadeau, un What a Face) tu peux désormais accéder au palais du rpgisme PPCien, avec les demandes de liens, le travail, les trucs tout sérieux du rpg et bien entendu, la possibilité de te créer un ou des scénario(ii) n'oublie pas le flood, car floodiser c'est la vie, et que tu as bien entendu vraiment envie de survivre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Contenu sponsorisé »


MessageSujet: Re: baisse ta culotte, c'est moi qui pilote ▲ MARLON

Revenir en haut Aller en bas

baisse ta culotte, c'est moi qui pilote ▲ MARLON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un topic de plus...
» DU NOUVEAUX , mylene farmer liste, BAISSE DES PRIX
» PILOTE MYOPE
» Bruce dickinson pilote
» mon son de sample baisse quant j ajoute les drums

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PETER PAN COMPLEX :: 
GESTION DU PERSONNAGE
 :: introduce your case :: access granted
-